Le spectacle

MILES DAVIS OU LE COUCOU DE MONTREUX
ATM Cie – Actes Théâtre Musique > 06 62 34 66 33
Licence spectacle n° 2-1116268 / n°3-1116269
Spectacle version 2019
Genre : Théâtre musical
Durée 1h05mn
Publics visés : tous publics à partir de 12 ans
Presse : Charlotte Calmel > 06 33 88 92 14
Diff : Plume Diffusion > 06 79 67 40 44

 

 


EN BREF

Texte original : Henning Mankell
Adaptation, Jeu, création sonore : Michel Bordes
Mise en scène : Kamel Bénac assisté d’Emmanuelle Musset
Création lumière, régie : Benjamin Barbet-Clinchamp


LA PROPOSITION AU PLATEAU

Scénographie : intérieur d’un garage d’une casse auto symbolisé par divers accessoires modulables
dans lequel évolue le comédien.

Le synopsis

Au début, Jean-Pierre n’aimait pas le jazz.

Mais il y eu cette poignée de main improbable, avec Miles Davis, au festival de Montreux, qui changea tout !
Ce fut un grand moment…

Aujourd’hui, dans sa casse auto, Jean-Pierre se souvient ! Qu’est-ce qui pouvait bien le préparer, au milieu de ses pots d’échappement, ses bielles et pistons… à s’ouvrir à la trompette de Miles, à la vie tout simplement ?
L’univers sonore de la casse devient alors l’accompagnement musical de cette métamorphose !

Notes

La pièce est un témoignage de ce que la musique et la rencontre avec des artistes «vrais» ouvrent en chacun de nous.
La version 2019 est présentée avec une mise en scène rythmique et rythmée de Kamel Bénac, membre fondateur des Poubelles boys (une victoire de la musique spectacle musical).
Sur scène, entre sons, mots et notes, le jeu authentique de Michel Bordes vient rendre vivant le propos de l’auteur.


LE TEXTE

L’auteur, Henning Mankell, né le 3 février 1948 à Stockholm et mort le 5 octobre 2015 à Göteborg, est un romancier et dramaturge suédois.

Il est tout particulièrement connu comme auteur d’une série policière ayant pour héros l’inspecteur Kurt Wallander du commissariat d’Ystad, une ville de Scanie, près de Malmö, dans le sud de la Suède.
Il a également publié des ouvrages de littérature d’enfance et de jeunesse.
Henning Mankell avait une autre passion : le théâtre.

À dix-sept ans, il écrit déjà des pièces de théâtre et travaille comme assistant à la mise en scène. A vingt ans, il obtient la direction d’une scène en Scanie. En outre, à partir de 1996, il dirige à Maputo au Mozambique (où il vit « en alternance » depuis 1985) le Teatro Avenida, seule troupe de théâtre professionnelle du pays, pour laquelle il écrit et met en scène et où il travaille gratuitement.

En 2010, il écrit la pièce Driving Miles (Miles ou Le Coucou de Montreux, L’Arche, 2011 trad. Camilla Bouchet) à partir de l’histoire réelle de l’existence du chauffeur attitré de Miles Davis pour les pays nordiques, choisi parce qu’il n’aimait pas sa musique.

Driving Miles est un double sens qui peut signifier en conduisant Miles ou en faisant des miles (km en français)
Sans doutes est-ce une pièce aux motivations multiples mais elle témoigne que Mankell, vivant aussi au Mozambique, connaissait la problématique noire et qu’il était sensibilisé au jazz (à seize ans, il était parti en stop pour Paris où il resta quelques mois, travaillant notamment dans un atelier de réparation de clarinettes et de saxophones)


LES INTENTIONS DE MISE EN SCENE

Par quel miracle notre sensibilité est-elle activée, lorsqu’elle est confrontée à une expression nouvelle ? Des graines de sensibilité attendraient-elles leur jardinier pour germer, ou l’engrais serait-il tout simplement universel ?

Avons-nous, en nous, les cordes que seulement les grands créateurs feraient vibrer ? Ou nous inventent-ils nos propres cordes ? Inné ou acquis, vieux débat !

S’ouvre-t-on à la musique de Miles Davis, ou bien, universelle qu’elle serait, nous cueille-t-elle sans discrimination, que l’on soit profane, initié, ou averti ?

Y’a-t-il quelque chose de Miles Davis dans cette casse auto qu’est le quotidien exclusif de Jean-Pierre ? Que prédisposait le garagiste à s’ouvrir à cette musique élaborée ?

Des notes du trompettiste seraient-elles tapies dans des pots, bielles, pistons ou autres cylindres, attendant de résonner un jour à des oreilles curieuses tout à coup ?

C’est ce que j’ai voulu explorer avec Michel Bordes. En travaillant sur ce tronc commun à toutes les expressions : le rythme. Dans le jeu comme dans le « bruitage » du jeu. En ayant une approche et une lecture également « rythmiques » de ce bijou de Henning Mankell. Un maître du rythme s’il en est, les amateurs de polar le confirmeront.
« Jean-Pierre » n’écoutera peut-être plus jamais un moteur, des soupapes ou un alternateur de la même manière. Il va faire une découverte bouleversante qui le consolera définitivement de la disparition du musicien de génie.
Pour ce travail de recherche, Michel Bordes avec son authenticité, m’a embarqué dans cette aventure. Je pense notamment au jour où il me fit écouter sa création de musique concrète pour illustrer une casse auto.
A l’instar de « Jean-Pierre », le rythme résonna à mes oreilles curieuses tout à coup. Et me voilà engagé dans cette aventure, sans restriction !


FINANCIEREMENT

DISPONIBILITÉ : libre.

PRIX DE CESSION (TTC)
demande de devis en précisant vos caractéristiques à PLUME DIFFUSION  au 06 79 67 40 44

À LA CHARGE DE L’ORGANISATEUR
Suivant le lieu géographique, la date dans la tournée, possibilité
de transport de l’équipe de tournée et du décor en véhicule léger,
avec un défraiement kilométrique sur la base du tarif Syndéac en vigueur.
Pas d’hébergement à prévoir dans les Pyrénées-Orientales


CONTACT :

Production : ATM Cie                                     Com/Presse : Charlotte CALMEL                 Diff : PLUME Diffusion
Tel : 06-62-34-66-33                                          CHACOMDIF  Tel : 06-33-88-92-14                 Tel : 06-79-67-40-44
Courriel : atm.prod.diff@gmail.com              Mail : charlotte.calmel@gmail.com                Mail : muriellesilvestre.diff@gmail.com
Lien Facebook